Michel Sapin réitère sa volonté de respecter les objectifs budgétaires européens

le 05/03/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Michel Sapin a dit jeudi comprendre «l'énervement» de certains responsables européens envers la France, qui devrait à nouveau bénéficier d'un délai, le quatrième depuis 2003, pour ramener son déficit public dans les limites européennes des 3% du PIB. Le ministre français des Finances a assuré que des mesures seraient prises pour garantir les 21 milliards d'euros d'économies prévus cette année, ce qui permettra selon lui de réaliser l'effort additionnel de 4 milliards d'euros demandé par la Commission européenne pour 2015. Ensuite, la France réalisera, de 2015 à 2017, 50 milliards d'euros d'économies pour ramener son déficit sous la limite de 3% fin 2017 comme demandé, a-t-il ajouté.

A lire aussi