Le fonds de pension japonais poursuit ses achats d'actions

le 27/02/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le fonds de pension public japonais GPIF, qui gère 137.000 milliards de yens (1.024 milliards d'euros) d'actifs, a annoncé vendredi avoir réduit le poids des obligations d'Etat dans son portefeuille au quatrième trimestre au profit des actions. Le premier fonds de pension mondial a précisé que les obligations libellées en yen ne représentait plus que 43,13% de l'ensemble de son portefeuille fin décembre, contre 48,39% trois mois plus tôt, soit une baisse équivalente à 45 milliards d'euros. La part des actions japonaises est parallèlement passée de 17,79% à 19,80%.

A lire aussi