Bruxelles propose à la France de repousser l'objectif de déficit à 2017

le 25/02/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

La Commission européenne, qui réévaluera en mai la situation de la France, a proposé de repousser à 2017 l'obligation de ramener son déficit public à 3% du produit intérieur brut. La Commission a toutefois demandé à la France d'effectuer un effort de redressement budgétaire structurel cette année équivalent à 0,5 point de PIB, contre 0,3 point jusqu'alors. Le vice-président de la Commission européenne, Valdis Dombrovskis, a par ailleurs indiqué qu'il n'y aurait pas d'ouverture de procédure pour déficit excessif envers l'Italie et la Belgique.

A lire aussi