Valéry Giscard d'Estaing prône une «friendly exit» pour la Grèce

le 19/02/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La Grèce doit sortir de l'euro et retrouver une monnaie dévaluable si elle veut régler les problèmes auxquels elle est confrontée, estime Valérie Giscard d'Estaing, qui met en garde contre une crise encore plus sévère en cas de maintien d'Athènes dans la zone euro. «Il faut donc envisager ce scénario très calmement, à froid, dans l'intérêt de la Grèce elle-même», explique l'ancien chef de l'Etat.

A lire aussi