La BCE justifie le choix du QE dans ses minutes

le 19/02/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Bloomberg

L'économiste en chef de la Banque centrale européenne (BCE), Peter Praet, a averti les banquiers centraux de la zone euro des risques sur les marchésque pouvait représenter un report du programme de rachats d'actifs, selon le compte rendu de la réunion de politique monétaire du 22 janvier, lors de laquelle la BCE a annoncé un QE de 60 milliards d'euros par mois de mars 2015 à septembre 2016 au moins.

 

«Il faudrait aussi prendre en compte les risques de ne pas agir durant la présente réunion, qui pourraient être plus élevés que les risques d'agir», a indiqué Peter Praet. «On pourrait s'attendre à un retournement de l'évolution récente des marchés financiers si aucune nouvelle mesure de politique monétaire n'était annoncée (...). L'impact positif associé (...) pourrait se dénouer et un degré plus élevé de volatilité et d'instabilité sur les marchés financiers pourraient créer des risques additionnels», indique le compte-rendu, le premier du genre à être publié.

A lire aussi