La Grèce pourrait se retrouver à court d'argent en mars

le 18/02/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Athènes pourrait se retrouver à court de liquidités et dans l'incapacité d'honorer ses remboursements de dettes au-delà du mois de mars au plus tard si elle n'obtient pas de nouveaux financements auprès de ses créanciers institutionnels, a déclaré mercredi à Reuters une source ayant connaissance de l'état des finances du pays. La Grèce va pouvoir rembourser au FMI un prêt de 1,5 milliard d'euros arrivant à échéance mi-mars mais elle éprouvera ensuite des difficultés à effectuer d'autres remboursements malgré les efforts continus de l'Etat pour minimiser ses besoins en liquidités, a expliqué la source.

A lire aussi