«Les marchés actions sont aujourd’hui valorisés sans excès»

le 16/02/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Frédéric Jamet, directeur de la gestion chez State Street Global Advisors France

- L’Agefi: Pourquoi êtes-vous si optimistes sur l’ensemble des marchés actions ?

- Frédéric Jamet: Nous sommes d’abord optimistes en termes de croissance. Nous prévoyons ainsi une croissance économique mondiale de 3,6% en 2015, en hausse par rapport à 2014. La hausse provient surtout des économies développées qui vont passer globalement de 1,6% à 2,2%, tirées notamment par la croissance aux Etats Unis qui va atteindre 3%. Les marchés émergents contribuent toujours significativement, mais la hausse de leur croissance qui passe de 4,5% à 5% est moindre. Enfin nous prévoyons 1% de croissance en zone euro. Cette croissance va s’articuler sur des marchés actions qui sont aujourd’hui valorisés sans excès : les Etats Unis sont plus chers, mais bénéficient d’une bonne activité, la zone euro n’est pas très chère en regard des taux d’intérêt en euros, les marchés émergents ne sont pas chers même s’il importe de rester sélectifs et actifs car la divergence des politiques et des réformes va amener une divergence des performances par pays.

- Ne craignez-vous pas des déceptions sur les perspectives de résultats 2015 ?

- Plusieurs éléments devraient jouer positivement en 2015. La baisse extraordinaire du pétrole, alimentée par la compétition entre producteurs et l’arrivée des pétroles non conventionnels des Etats Unis, va rester un support constant de l’activité à court terme. Pour la zone euro, aux problèmes de structure et politiques se succèdent aujourd’hui des taux d’intérêt bas, une politique de titrisation et de «quantitative easing», et une baisse de l’euro qui ne peuvent qu’améliorer l’environnement actuel.

Panel Actions
ZOOM
Panel Actions

A lire aussi