L'investissement de bureaux en France se déconnecte des loyers

le 04/02/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

L'investissement de bureaux en France se déconnecte des loyers

Le Crédit Foncier a présenté mercredi son étude annuelle sur les marchés immobiliers résidentiels et d'entreprise en France. «Les loyers réels des bureaux continuent à baisser avec des écarts importants entre loyers réels et loyers faciaux pouvant aller jusqu’à -30 % à La Défense», fait valoir l'étude. Une situation qui contraste avec la hausse de 50 % de l’investissement en immobilier d’entreprise en 2014, à 22,5 milliards d’euros. Celle-ci «est portée par une abondance de liquidités à placer et une prime de risque immobilier (par rapport au rendement des emprunts d’Etat) qui bondit pour les produits core : 283 points de base fin 2014 à comparer à 76 points de base en moyenne en 2008», souligne le Crédit Foncier.

En 2015, l’investissement en immobilier d’entreprise devrait poursuivre sa progression, avec 24 milliards d’euros d’investissements attendus (+7 %), estime le prêteur spécialisé.

Sur le marché résidentiel, le Crédit Foncier attend un redémarrage progressif des volumes: 320.000 logements neufs construits (+8 %), et un volume de transactions dans l’ancien de 740.000 unités (+5 %). Les prix seraient «en moyenne stables dans le neuf et en baisse modérée dans l’ancien, mais avec des disparités territoriales qui demeureront fortes».

A lire aussi