FXCM adopte une pilule empoisonnée

le 30/01/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Le courtier sur le marché des changes, mis à mal par la décision de la Banque de Suisse de laisser flotter le franc, a mis en place un plan de souscription d'actions destiné à compliquer toute tentative de rachat inamicale. Chaque actionnaire s'est vu octroyer le droit de souscrire une nouvelle catégorie de titre si quelqu'un vient à accumuler plus de 10% du capital de la société. Les détenteurs de ces nouveaux titres peuvent également prétendre à un dividende mille fois supérieur à celui attaché à une action ordinaire.

A lire aussi