La fin du soutien à la Grèce serait fatal pour ses banques

le 28/01/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Mettre fin au soutien accordé à la Grèce reviendrait à condamner le système financier du pays, estime dans un entretien au journal allemand Joachim Nagel, membre de la Bundesbank. Il ajoute que les établissements bancaires grecs n’auraient alors plus accès à l’argent de la banque centrale. Le dirigeant exclut toute participation des banques centrales de l’Eurosystème à un abandon d’une partie de la dette grecque.

A lire aussi