Canary Wharf devrait tomber dans les mains du Qatar

le 28/01/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Songbird Estates, le propriétaire du quartier d'affaires londonien de Canary Wharf, ne s'oppose plus à une OPA de 4 milliards de dollars (3,5 milliards d'euros) emmenée par Qatar Investment Authority (QIA) et son associé, l'investisseur américain Brookfield Property Partners. Songbird estime que l'offre continue de le sous-évaluer mais en l'absence de contre-proposition il recommande à présent aux minoritaires d'apporter leurs titres à la vente. 

A lire aussi