L'autorité britannique du secteur financier s'explique devant le Parlement

le 27/01/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Martin Wheatley, patron de la Financial Conduct Authority (FCA), a dû s'expliquer mardi devant la commission des affaires financières du Parlement britannique, après l'affaire de l'enquête sur les assureurs du pays. En annonçant la nouvelle à un journaliste en mars 2014, le superviseur avait provoqué un plongeon des cours du secteur en Bourse. Une enquête indépendante avait conclu à une mauvaise gestion de la communication de la FCA et abouti à la suppression des bonus de ses dirigeants. «Il n'est pas dans notre culture de tirer d'abord et de poser les questions ensuite», a indiqué Martin Wheatley, en référence à l'expression qu'il avait utilisée en 2012 à propos de la future FCA, mise en place en 2013. «Je regrette vraiment cette phrase. Ce que je ne regrette pas, c'est que nous essayons d'être un régulateur davantage en première ligne», a précisé le dirigeant.

A lire aussi