IG Metall brandit la menace d'une grève nationale

le 19/01/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

IG Metall, le principal syndicat d'Allemagne, a déclaré lundi que le patronat devait réagir rapidement à sa revendication d'une hausse des salaires de 5,5% sous peine de risquer une grève nationale à partir de fin janvier. Selon le syndicat, qui négocie au nom de 3,7 millions de salariés des secteurs de la métallurgie et de la construction, l'inflation proche de zéro en Allemagne justifie une telle revalorisation salariale car elle pourrait éviter au pays une spirale déflationniste en soutenant la consommation. IG Metall a accepté de ne pas déclencher de grève avant la fin du deuxième cycle de négociations le 28 janvier. Trois grèves isolées d'avertissement ont tout de même déjà eu lieu dans le Land de Thuringe.

A lire aussi