Le trading haute fréquence pèse pour près de la moitié des marchés actions en Europe

le 06/01/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Aux purs acteurs du HFT s'ajoute l'activité de certaines banques d'investissement, selon une étude de l'Autorité européenne de supervision des marchés.

Le trading haute fréquence pèse pour près de la moitié des marchés actions en Europe

C’est une première pour l’Esma. L’Autorité européenne de supervision des marchés a tenté de chiffrer, dans un rapport publié fin décembre, le poids du trading haute fréquence (HFT) sur les marchés d’actions de l’Union européenne. Ce dernier représente, au choix, 24% ou 43% des volumes traités (en valeur), selon la méthode employée, qui porte sur des données de mai 2013. Le HFT, catégorie du trading algorithmique qui fait tourner le plus rapidement ses positions, reste difficile à quantifier faute de définition précise.

L’Esma a donc isolé, d’une part, les acteurs qui se définissent comme des traders haute fréquence, ou sont signalés comme tels par les Bourses. Vingt groupes en font partie, que l’autorité ne nomme pas, mais où l’on trouve des sociétés comme Getco ou Optiver. Ce sont eux qui représentent 24% des montants échangés, mais 30% du nombre des transactions et même 58% du nombre d’ordres, un volume d’ordres élevé étant l’une des caractéristiques du HFT.

La deuxième méthode d’estimation, plus large, de l’Esma repose d’ailleurs sur ces indicateurs de marché: durée de vie d’un ordre avant d’être annulé ou modifié, inventaire quotidien, nombre de messages envoyés… L’autorité isole ainsi la part de l’activité des banques d’investissement qui peut être considérée comme du HFT. Avec cette seconde méthode, le HFT pèserait 43% des échanges en valeur, 49% en nombre de transactions, et 76% des ordres passés. Les plates-formes alternatives Bats Europe et Chi-X étaient à l'époque les terrains de jeu privilégiés des traders haute fréquence, qui y traitent 60% des volumes en valeur. Sur Euronext Paris, le HFT représente 21% ou 45% des échanges en valeur, selon la méthode.

Le trading haute fréquence représente 24% ou 43% des volumes traités (en valeur), selon la méthode employée. Illustration L’Agefi.
ZOOM
Le trading haute fréquence représente 24% ou 43% des volumes traités (en valeur), selon la méthode employée. Illustration L’Agefi.

A lire aussi