La BCE planche sur le partage des risques en cas de QE souverain

le 19/12/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Des responsables de la Banque centrale européenne (BCE) étudient différents moyens permettant de faire supporter aux pays les plus faibles de la zone euro une part plus importante du risque d'éventuelles nouvelles mesures d'assouplissement quantitatif (QE), a appris Reuters de sources proches du dossier. En pratique, les achats réalisés dans le cadre d'un éventuel QE souverain sera mené par les banques centrales nationales membres de l'Eurosystème. La BCE pourrait ainsi demander aux banques centrales de pays comme la Grèce et le Portugal de constituer des réserves ou des provisions supplémentaires pour couvrir les pertes potentielles liées à des achats de dettes, en prenant en compte le risque associé à leurs obligations. Une telle disposition pourrait contribuer à convaincre l'Allemagne, jusqu'à présent très réticente, d'apporter son soutien à un plan d'achats de dette publique.

A lire aussi