Mario Draghi renvoie à début 2015 l'examen d'un QE

le 04/12/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Mario Draghi renvoie à début 2015 l'examen d'un QE

Pressé de préciser quel pourrait être le calendrier de la mise en œuvre d’un QE intégrant des obligations souveraines, Mario Draghi, le président de la BCE, a souligné à l'issue de la réunion mensuelle de la banque centrale qu’ «au début de l'an prochain, le Conseil des gouverneurs réévaluera le soutien monétaire engagé, l'expansion du bilan et les perspectives de stabilité des prix, les perspectives d'évolution des prix». Refusant de donner plus de précisions, il s’est contenté d’indiquer qu’ «'au début' (de 2015) veut dire 'au début', cela ne veut pas dire la prochaine réunion, cela dépend beaucoup de la manière dont notre évaluation se passera». Une mesure de QE «peut être conçue, je pense, pour avoir un consensus», a encore déclaré Mario Drahi, laissant entendre qu’une unanimité ne serait pas nécessaire.

«La tonalité générale du discours de Mario Draghi montre incontestablement que la probabilité d’un prochain programme d’achat de titres d’Etat a augmenté», réagissaient les économistes d'Aurel BGC. Mais le renvoi à début 2015 d'un examen du QE a tout de même provoqué un retournement à la baisse des indices boursiers, tandis que les rendements à 10 ans en zone euro se tendaient de quelques points de base.

A lire aussi