Financière Arbevel obtient à son tour le soutien de l’incubateur Emergence

le 03/12/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Comme Focus AM, la société de gestion recevra un apport d’encours de 35 millions d’euros de la part du compartiment «Actions» de la Sicav de place.

La montée en charge du nouveau compartiment actions de la Sicav de place Emergence suit son cours. Deux semaines après avoir annoncé la sélection de Focus AM, Alain Leclair, le président de la Sicav, et Antoine Rolland, le président de son gérant délégataire NewAlpha AM, ont indiqué avoir retenu la candidature de Financière Arbevel. Comme sa consœur et les trois ou quatre autres sociétés de gestion entrepreneuriales qui seront choisies dans les prochaines semaines, l'heureuse élue recevra 35 millions d’euros sous forme de dotation d'encours.

«Il s’agit d’une étape critique pour notre société et notre fonds Pluvalca All Caps, qui va dépasser le cap des 50 millions d’euros sous gestion, un seuil important pour les investisseurs», a souligné Jean-Baptiste Delabare, le président de Financière Arbevel. Grâce à cet apport, la société, qui compte actuellement une équipe de 12 professionnels, dont 5 analystes actions, va dépasser le seuil des 300 millions d’euros sous gestion, contre seulement 25 millions il y a cinq ans.

Anciens de Citigroup à Londres, Jean-Baptiste Delabare et son associé Sébastien Lalevée ont racheté Financière Arbevel en 2009 pour mettre en œuvre une stratégie de stock-picking avec un biais «midcaps». «Nous ne nous enfermons pas dans un style de gestion ‘valeur’ ou ‘croissance’, ni dans le suivi d’un indice de référence», revendique Jean-Baptiste Delabare.

Outre son profil entrepreneurial et l’accent mis sur l’analyse financière, la société de gestion a également séduit Emergence en raison «des surperformances affichées par ses différents fonds», note Antoine Rolland. Son fonds Pluvalca All Caps, investi au minimum à 25% en «midcaps», affiche depuis 2009 une performance annualisée de 19,5% près de deux fois supérieure à celle du SBF 120.

Parallèlement à cette annonce, Alain Leclair a confirmé que la clôture finale du compartiment actions d’Emergence interviendrait avant la fin de l’année. «Nous devrions avoir atteint notre objectif de 200 millions d’euros d’ici quelques jours», a-t-il souligné. Alain Leclair a ajouté que quatre des neuf investisseurs présents au tour de table du premier compartiment dédié aux fonds de performance absolue n’ont pas souhaité participer, s’estimant «suffisamment équipés». «En comptant les nouveaux entrants, une douzaine d’institutionnels se sont engagés, dont certains grands noms que nous annoncerons prochainement», a-t-il conclu.

A lire aussi