Les traders renforcent leurs paris sur la baisse des prix du pétrole

le 28/11/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Les comptes «spéculatifs» sur le marché du pétrole ont accru leurs paris sur un repli des prix du baril de brut de la Mer du Nord vers les 65 dollars. Selon les intérêts ouverts sur le marché des options d'ICE, à la date du 26 novembre, le nombre de «puts» (option de vente) à 65 dollars le baril de Brent en mars 2015 s'est accru à 15.673 lots, soit l'équivalent de 15,67 millions de barils. Il était quasiment nul début novembre. En ajoutant les échéances de février et d'avril pour ce  même prix d'exercice, le nombre de lots se monte à 35.323. Il dépasse les «puts» pour des «strikes» à 70 et 80 dollars.

Ces positions ne tiennent pas compte de la décision de l'Opep, le 27 novembre, qui s'est abstenue de réduire sa production et donc d'endiguer la chute des prix du brut. Vendredi après-midi, le baril de Brent effaçait ses pertes de la matinée pour traiter à 72,71 dollars le baril, après avoir plongé de 5,17 dollars jeudi dans la foulée des annonces de l'Opep.

A lire aussi