Les prix du pétrole poursuivent leur baisse en attendant l'Opep

le 26/11/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Photo : Fotolia

L'Arabie saoudite, le premier exportateur mondial de pétrole, a signalé mercredi qu'elle n'interviendrait sans doute pas en faveur d'une modification majeure de la production de l'Opep lors de la réunion qui se tiendra jeudi, la Russie ayant refusé de participer à toute réduction des extractions. Le baril de Brent a chuté de plus 30% depuis juin pour tomber sous le seuil des 80 dollars, victime de l'explosion de l'exploitation des schistes et du ralentissement économique mondial. Les marchés estiment que seule une révision des quotas de production pourrait enrayer la dégringolade des cours. Mercredi après-midi, le contrat de janvier sur le brut américain perdait 0,65% à 73,62 dollars en réaction aux derniers développements avant cette réunion, tandis que le Brent de même échéance cédait 0,94% à 77,59 dollars.

A lire aussi