L'assouplissement monétaire gagne la Chine

le 24/11/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La baisse des taux, destinée à éviter un krach immobilier, s'accompagne d'une libéralisation du système.

La Banque Populaire de Chine (PBOC) a rejoint officiellement depuis vendredi le camp des grandes banques centrales, telles que la BCE et la BoJ, ayant opté pour une politique monétaire plus souple. Après avoir depuis des mois multiplié  mesures ciblées et injections de liquidités, la PBOC a pris les marchés par surprise en décidant de baisser ses taux de référence pour la première fois depuis juillet 2012. Une mesure symbolique destinée à freiner le ralentissement de l’économie, mais surtout la correction inquiétante du marché immobilier.

La Banque Populaire de Chine a opté pour une politique monétaire plus souple. Photo Bloomberg.
ZOOM
La Banque Populaire de Chine a opté pour une politique monétaire plus souple. Photo Bloomberg.

A lire aussi