La BCE est prête à lancer son programme d'achats de titrisations

le 20/11/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

La BCE est prête à lancer son programme d'achats de titrisations

La Banque centrale européenne a publié jeudi les modalités de ses interventions sur le marché des ABS, étape juridique indispensable au lancement de son programme. Le texte inscrit dans le marbre les conditions attachées au programme d'achats de titrisation dont la BCE avait déjà communiqué les détails, tels que le type d'actifs et de sous-jacents, la limite de rachats fixée à 70% d'une tranche d'ABS (ou 30% pour les titres grecs et chypriotes), ou encore la notation minimale des titres.

Afin de limiter les risques, la BCE n'envisage d'acheter que les parts les plus sécurisées de ces instruments (tranches seniors), espérant que d'autres investisseurs acquerront les parts plus risquées. «C'est une stratégie qui a peu de chance de succès», a dit Jacques de Larosière, ancien président du Fonds monétaire international et ex-gouverneur de la Banque de France,  à Reuters. «Si je me félicite de l'initiative de la BCE... elle ne peut pas fonctionner si elle est la seule acheteuse des tranches seniors».

Le programme est l'un des piliers de la stratégie du président de la BCE, Mario Draghi, visant à en augmenter le bilan jusqu'à 1.000 milliards d'euros supplémentaires.

A lire aussi