Le rachat d'emprunts d'Etat peut se justifier selon Christian Noyer

le 07/11/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Bloomberg

Une banque centrale doit dans des circonstances extrêmes acheter des obligations souveraines, a déclaré vendredi Christian Noyer, membre du conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne, lors d'un colloque organisé par la Banque de France, dont il est le gouverneur, à Paris. "Dans ces circonstances extrêmes, une banque centrale doit atténuer les effets des chocs de confiance sur les rendements souveraines en achetant des obligations d'Etat", a-t-il déclaré. Selon Christian Noyer, une telle action peut être justifiée s'il y a des risques sur la stabilité macroéconomique ou financière, si l'accès au marché est menacé ou pour éviter les conséquences déflationnistes d'une crise liée à la dette publique. Les interrogations vont bon train sur le lancement par la BCE d'un vaste programme d'achats de titres de dette souveraine.

Christian Noyer a par ailleurs mis en garde contre le risque que des taux d'intérêt très bas entretiennent l'illusion que les gouvernements peuvent continuer à emprunter au lieu de mener des réformes difficiles mais nécessaires. Janet Yellen, la présidente de la Fed, s'exprimera dans l'après-midi dans le cadre de ce colloque.

A lire aussi