La contribution réclamée par l’UE à Londres réduite de moitié

le 07/11/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

La Grande-Bretagne a négocié une réduction de moitié de la contribution supplémentaire de 2,1 milliards d'euros que lui réclame l'Union européenne, a annoncé vendredi le chancelier de l'Echiquier. «C'est un bon résultat pour la Grande-Bretagne», a déclaré George Osborne, ajoutant que la facture sera acquittée en deux fois au cours du deuxième semestre 2015. La contribution supplémentaire au budget communautaire a été calculée à la suite d'une révision de statistiques qui a révélé une amélioration de l'état de santé de l'économie britannique.

A lire aussi