Bruxelles menace de s'en prendre à la ristourne britannique

le 28/10/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La Commission européenne a averti le Royaume-Uni hier que le rabais budgétaire dont il bénéficie depuis 1984 serait menacé s'il tentait de modifier les règles en réponse à la contribution supplémentaire de 2,1 milliards d'euros qui lui est demandée. Mais le Premier ministre britannique David Cameron a décidé de s'en tenir à sa position de ne pas payer cette somme d'ici la date limite du 1er décembre.

A lire aussi