Le Sénat va rebasculer à droite

le 29/09/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L'opposition de droite a reconquis dimanche le Sénat, après une parenthèse de 3 ans à gauche inédite sous la cinquième République, tandis que le Front national fait son entrée à la haute assemblée pour la première fois de son histoire. Les 158.159 grands électeurs (dont 95% de conseillers municipaux) étaient convoqués pour élire 178 des 348 sénateurs. Selon des décomptes partiels qui portaient hier soir sur 333 sièges, l'UMP, l'UDI et le groupe divers droite détiennent désormais au moins 180 sièges, soit 5 de mieux que le seuil de la majorité absolue (175), contre 151 sièges pour la gauche et 2 pour le FN. La gauche disposait avant le scrutin d'une majorité de six voix. Les sénateurs se réuniront le 1er octobre pour élire leur président, le groupe UMP organisant de son côté la veille une «primaire» interne afin de désigner son candidat à la présidence. Gérard Larcher, qui présida le Sénat de 2008 à 2011, est donné favori.

A lire aussi