Bruxelles tente de déminer le sujet sensible des bonus

le 26/09/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Bruxelles tente de déminer le sujet sensible des bonus

Le britannique Jonathan Hill, futur commissaire européen à la Stabilité financière, aux Services financiers et à l'Union des marchés de capitaux, ne s'occupera pas du dossier sensible des bonus bancaires. L'unité en charge de ce sujet sera confiée au commissaire européen à la Justice, le tchèque Věra Jourová, a indiqué à L'Agefi une source européenne, confirmant un article du Financial Times. Cette unité gère notamment la plainte ouverte par la Grande-Bretagne devant la Cour de justice européenne contre les règles d'encadrement des rémunérations des banquiers édictées par l'Europe. Ces règles, qui prévoient la limitation des bonus à 200% du salaire fixe, doivent entrer en vigueur début 2015.

La nomination du britannique Jonathan Hill était perçue par certains comme trop favorable aux intérêts britanniques. Le transfert des compétences vers le commissaire à la Justice viserait à assurer une approbation de la candidature de Jonathan Hill par le Parlement européen. Des sources européennes indiquent que la décision de transfert des compétences a été décidée avant la proposition de nomination du britannique.

A lire aussi