L'OMC moins optimiste pour le commerce mondial

le 24/09/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les échanges commerciaux mondiaux augmenteront moins qu'attendu cette année et l'an prochain, différents facteurs, parmi lesquels figurent des conflits régionaux et l'épidémie de virus Ebola, freinant le retour à une croissance soutenue, a indiqué hier l'Organisation mondiale du commerce (OMC). Elle table désormais sur une hausse de 3,1% seulement des échanges commerciaux cette année alors qu'elle attendait en avril une progression de 4,7%. L’OMC explique cette révision par «une croissance du PIB plus faible qu'attendu et une stagnation de la demande d'importations au premier semestre». En 2015, le commerce mondial ne devrait augmenter que de 4,0%, contre 5,3% prévu auparavant, un chiffre nettement inférieur à la croissance moyenne des 20 dernières années, qui ressort à 5,2%, a poursuivi l'OMC en soulignant que «les risques abondent sous la forme de tensions géopolitiques, de conflits régionaux et de crises sanitaires».

A lire aussi