Le hedge fund Verrazzano Capital passe la barre du milliard de dollars d’encours

le 24/09/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le fonds alternatif parisien de Guillaume Rambourg a décroché la gestion d’un fonds de Neuflize et fait un retour discret à Londres

Avec un an et demi de retard sur ses premières annonces, Verrazzano Capital vient de passer la barre du milliard de dollars (778 millions d’euros) d’encours. La société de gestion fondée à Paris par Guillaume Rambourg, ex-gérant star du britannique Gartmore, revendique 1,1 milliard de dollars d’actifs contre 650 millions fin 2013, indique à L’Agefi un porte-parole.

Après le lancement de fonds alternatifs en 2012, Verrazzano tire parti cette année de ses premiers produits au format Ucits (ouverts à tous les investisseurs). Verrazzano Advantage European Fund, fonds long only lancé en décembre 2013, a déjà collecté 200 millions de dollars. Verrazzano European Long Short, créé en mars, affiche 100 millions de dollars.

Depuis début août, Verrazzano gère aussi une réplique de ce produit pour le compte de Neuflize OBC Investissements (NOI) qui en assure la distribution exclusive en France. Neuflize Europe Long Short dispose de 65 millions d’euros d’encours (dont 20 collectés depuis le mois dernier) et vise 400 millions à moyen terme. Pour la première fois, l’équipe Asset Allocation Advisors (AAA) de NOI a délégué la gestion d’un fonds de performance absolue. Il s’ajoute à ses 23 mandats actifs qui totalisent 6,7 milliards d’euros.

«Au terme de notre processus de sélection de gérants, nous avions le choix entre un fonds londonien et Verrazzano Capital, explique Stéphane Corsaletti, président du directoire du NOI, filiale de la banque française Neuflize. Les autres sociétés françaises ont plutôt une expertise market neutral qui est moins adaptée aux besoins du moment». Géré selon une approche similaire par une équipe interne à NOI depuis 2007, Neuflize Europe Long Short a pâti de performances négatives ces deux dernières années, d’où le recours à l’équipe de Guillaume Rambourg.

Celle-ci a évolué après le départ récent de deux associés fondateurs, le gérant Tomas Pinto et le responsable du développement Tim Williams. Ce dernier est remplacé par Nicolas Motelay, responsable jusqu’en 2012 du marketing d’Oaktree en Europe. Il serait à ce jour l’unique salarié de Verrazzano dans ses nouveaux bureaux londoniens. La société de gestion balaie la rumeur d’une délocalisation à Londres et indique seulement que son siège parisien déménagera bientôt de l’avenue George V à la rue de Castiglione.

A lire aussi