Epargne salariale: François Rebsamen exclut une baisse du forfait social

le 23/09/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Photo : Ministère du Travail, de l’Emploi, de la Formation et du Dialogue social

Le ministre du Travail, de l’emploi et du dialogue social, François Rebsamen, a indiqué lors des Rencontres parlementaires pour l'épargne salariale que la suppression généralisée du forfait social n'était pas à l'ordre du jour. Les professionnels du secteur la réclamaient à grands cris, le passage de 8% à 20% du forfait social ayant cassé la dynamique de collecte de l'épargne salariale. «Les finances publiques ne permettent pas une baisse généralisée du forfait social», a souligné le ministre. Le gouvernement «entend» les critiques, a précisé François Rebsamen, en évoquant deux pistes de travail: «une modulation du forfait social, avec un taux réduit, pour les investissements en fonds socialement responsables ou fonds d’actionnariat salarié de l’entreprise», et «un niveau de forfait social incitatif pour les entreprises qui concluent un premier accord de participation et/ou d’intéressement».

A lire aussi