La livre monte après le «non» écossais à l'indépendance

le 19/09/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La livre sterling progressait légèrement vendredi matin, à 1,2732 euro et 1,64 dollar, après la victoire du «non» à l'indépendance de l'Ecosse lors du référendum qui s'est tenu hier. Une réaction logique dans la mesure où le risque pour les marchés était asymétrique, avec une forte correction prévisible en cas de victoire du «oui». Le «non» l'a emporté avec 55,3% des suffrages selon les résultats définitifs des 32 circonscriptions, un score supérieur à celui que promettaient les derniers sondages. Seuls quatre comtés, dont celui de Glasgow, se sont prononcés en faveur de la sécession.

Le Premier ministre écossais Alex Salmond, chef de file des indépendantistes, a reconnu vendredi matin la défaite de son camp et a appelé Londres à transférer rapidement à Edimbourg les pouvoirs élargis qu'elle lui a promis. Le Premier ministre britannique David Cameron a déclaré que les pouvoirs octroyés à l'Ecosse seraient renforcés d'ici au mois de janvier et que ce serait aussi le cas pour les trois autres composantes du Royaume-Uni.

A lire aussi