Berlin encadrera strictement la fracturation hydraulique

le 10/09/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

«Nous allons mettre en place la réglementation la plus sévère à l’échelle mondiale», a affirmé la ministre allemande de l’environnement Barbara Hendricks lors d’un entretien accordé au journal sur la fracturation liée au gaz de schiste. Seuls les tests ne nécessitant pas l’utilisation de produits chimiques seront autorisés, les forages d’une profondeur supérieure à 3.000 mètres étant totalement interdits.

A lire aussi