La pression vendeuse s'accroît sur l'euro

le 02/09/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les positions courtes spéculatives sont au plus haut depuis 2012, dans l'attente de la réunion de la BCE

L’évolution de l’euro a constitué cet été la seule éclaircie d’un horizon économique bien assombri dans la région. La monnaie unique a touché hier 1,312 dollar, son plus bas niveau depuis un an, après être montée à 1,40 en mai. Elle a connu le même mouvement de baisse face à la plupart des devises du G10. Les positions vendeuses nettes d’euros s’accroissent de semaine en semaine, nourries par les anticipations d’un nouveau geste d’assouplissement monétaire de la Banque centrale européenne ce jeudi.

Photo DR
ZOOM
Photo DR

A lire aussi