Le Panel Actions affiche plus de prudence sur le marché européen

le 01/09/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les gestions ont légèrement réduit leurs objectifs sur le CAC 40 et l’Eurostoxx 50, qu’elles attendent en hausse de 6% dans six mois

Après un été contrasté sur les marchés actions, avec une baisse en juillet et une reprise en août, plus forte aux Etats-Unis qu’en Europe, le Panel Actions privilégie la prudence. D’autant que les événements actuels en Ukraine pourraient avoir des conséquences sur les marchés.

Aussi, les gestions ont légèrement réduit (-1%) leurs prévisions sur le CAC 40 et sur l’EuroStoxx 50, tant à six mois qu’à un an. La moitié des panélistes ont abaissé leur objectif à un an pour l’indice parisien, en particulier Aurel BGC passé de 4.900 à 4.600 points, et Axa IM de 5.000 à 4.750 points. Seuls Cholet Dupont, ING IM et Natixis ont relevé leur cible. Si le Panel table en moyenne sur une progression de 6% du CAC 40 et de l’EuroStoxx 50 dans six mois et de 11% dans un an, le plus optimiste, Lazard, vise toujours les 5.100 points pour l’indice parisien dans douze mois, soit une hausse de 17%. En revanche, Syz anticipe une baisse de 2% à six mois, et une simple progression de 1% en un an.

Sur le marché américain, la confiance est bien plus grande. Hormis quatre gestions (La Française AM, Lazard, Raymond James et Syz), tous les panélistes ont rehaussé leur cible à six mois sur le S&P 500. Toutefois, les gestions semblent surtout avoir du mal à suivre la progression rapide des actions américaines, tandis que le S&P 500 va de record en record, venant de franchir pour la première fois le seuil des 2.000 points. En effet, si le Panel a relevé ses objectifs de 3% à six mois et de 2% à un an, il n’attend qu’une progression de 3% dans six mois et de 6% dans un an. L’indice américain a néanmoins déjà gagné 8% depuis le début de l’année, alors que l’EuroStoxx 50 et le CAC 40 gagnent difficilement 2%.

Quant au marché japonais, le Panel mise sur une progression de 5% à horizon six mois et de 10% à un an. Depuis le début de l’année le Nikkei cède 5%, après avoir bondi de 57% en 2013.

Potentiel de hausse Cac 40 et S&P 500
ZOOM
Potentiel de hausse Cac 40 et S&P 500
Panel Actions
ZOOM
Panel Actions

A lire aussi