La tension ukrainienne ne se propage pas sur les marchés

le 29/08/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Photo : Bloomberg

Les marchés occidentaux restent de marbre à la montée continue des tensions entre l’Ukraine et la Russie. Alors que le S&P 500 était en légère hausse, le CAC 40 a terminé en progression de 0,34% à 4.381 points. Pas d’affolement donc sur les marchés boursiers. La fuite vers la qualité se ressent toujours sur l’obligataire, avec des rendements allemands à 10 ans solidement installés sous 0,9%. Mais ce mouvement reflète plus la situation économique actuelle de la zone euro et les risques de déflation.

Alors que Vladimir Poutine proclamait que Russes et Ukrainiens formaient un seul peuple, le Premier ministre ukrainien a annoncé que le gouvernement allait demander au parlement de quitter le bloc des non-alignés et de lancer les procédures d'adhésion de l'Ukraine à l'Alliance atlantique (Otan). Sur le plan économique, Arseni Iatseniouk a exhorté le Fonds monétaire international à débloquer la deuxième tranche d'un prêt de 17 milliards de dollars.

A lire aussi