Christine Lagarde exclut de démissionner du FMI malgré sa mise en examen

le 27/08/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Christine Lagarde a été mise en examen mardi soir pour négligence d'une personne dépositaire de l'autorité publique dans l'enquête sur l'arbitrage dont a bénéficié Bernard Tapie en 2008, à l'époque où elle était ministre de l'Economie. La directrice générale du FMI exclut toutefois de démissionner de son poste. Christine Lagarde, qui était jusque-là témoin assisté, a chargé son avocat de déposer un recours, a indiqué mercredi son avocat, Yves Repiquet. "Il s'agit d'un délit non intentionnel, c'est très mineur comme chef d'infraction, mais nous le contestons", a-t-il dit à Reuters.

A lire aussi