Les produits indiciels cotés sont plus que jamais prisés des investisseurs

le 07/07/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La collecte mondiale a atteint 36 milliards de dollars en juin et 124 milliards sur le semestre écoulé, selon BlackRock

Les ETP sont plus que jamais prisés des investisseurs.

L’encours des produits indiciels cotés (ETP, essentiellement des fonds indiciels cotés, ou ETF) continue d’afficher une insolente progression. Et la tendance s’est accentuée le mois dernier. Selon BlackRock, numéro un mondial sur ce segment de la gestion par le biais de sa filiale iShares, la collecte nette mondiale en ETP s’est élevée à fin juin à 36,3 milliards de dollars sur un mois, à 90,6 milliards sur trois mois (meilleur trimestre depuis 5 ans) et à 123,9 milliards sur six mois (25% de plus que l’an passé).

De quoi propulser l’encours de ces produits prisés des investisseurs pour leur réplication des indices et pour leur faible coût vers de nouveaux plus hauts. En hausse de 236 milliards de dollars cette année, les actifs sous gestion des ETP culminent à fin juin à quelque 2.632 milliards de dollars. Un encours multiplié par 3,4 depuis fin 2008.

L’embellie est générale selon BlackRock. Si les fonds obligataires ont concédé une pause au mois de juin avec une collecte négative de 371 millions sur fond d’interrogations quant au calendrier de remontée des taux par la Fed, le segment affiche tout de même encore une collecte nette de 40,3 milliards sur six mois. En parallèle, les actions nord-américaines opèrent un retour en grâce (en particulier sur les fonds sectoriels et de grandes capitalisations), avec un flux net positif en juin de 20,9 milliards venant atténuer le retard pris depuis le début de l’année (30,9 milliards collectés contre 71,6 au premier semestre 2013). Et avec des souscriptions nettes de 4,0 milliards en juin, les ETP dédiés aux actions européennes ont confirmé leur bonne santé pour totaliser une collecte de 21 milliards sur le semestre contre 1,2 milliard il y a un an.

Les ETP sont plus que jamais prisés des investisseurs. Illustration L'Agefi.
ZOOM
Les ETP sont plus que jamais prisés des investisseurs. Illustration L'Agefi.

A lire aussi