Le marché immobilier britannique reste en ébullition

le 02/07/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le prix moyen d’un bien résidentiel à Londres, en hausse de 26% sur douze mois à fin juin, a franchi selon Nationwide le seuil des 400.000 livres (à près de 503.000 euros). L’enquête mensuelle du prêteur met en lumière pour l’ensemble du pays une progression de 1,0% des prix sur le seul dernier mois et de 11,8% sur douze mois. Les dernières mesures dévoilées par les autorités en juin ne devraient pas avoir d’impact à court terme selon Nationwide, dans l’attente des effets d’une hausse des taux anticipée fin 2014 de la part de la BoE.

A lire aussi