L'Egypte instaure une taxe sur les plus-values et les dividendes

le 01/07/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

L'Egypte a adopté mardi une loi qui impose une nouvelle taxe de 10% sur les plus-values financières et les dividendes boursiers, a annoncé la présidence dans un communiqué, alors que le pays tente de redresser des finances publiques à la dérive. Le président Abdel Fattah al Sissi a signé cette semaine la loi de programmation budgétaire 2014-2015 qui prévoit de réduire le déficit budgétaire à 10% du produit intérieur brut (PIB), contre environ 12% pour l'exercice 2013-2014 qui s'est achevé lundi.

A lire aussi