L'EBA prône un traitement préférentiel des obligations sécurisées

le 01/07/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

L'Autorité bancaire européenne (ABE) appuie le principe d'un traitement en capital préférentiel pour les obligations sécurisées de première qualité, un plus pour les pays européens intervenants sur ce marché représentant plus de 2.800 milliards d'euros. Les obligations sécurisées (covered bonds), titres de dette adossés à des créances immobilières résidentielles ou commerciales, ont leur marché situé à 90% en Europe. La Commission européenne avait demandé conseil à l'EBA sur la manière de traiter les obligations sécurisées dans les nouvelles dispositions européennes gouvernant les fonds propres bancaires. L'Autorité recommande des critères additionnels pour rendre les titres éligibles à un traitement préférentiel.

A lire aussi