La Cour des comptes doute de l'objectif de déficit de la France

le 17/06/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La Cour des comptes doute de l'objectif de déficit de la France

«Le déficit des administrations publiques pourrait dépasser l'objectif de 3,8% et être proche de 4%, voire légèrement supérieur si la prévision de croissance du gouvernement ne se réalisait pas», a indiqué le premier président de la Cour des comptes, Didier Migaud, en présentant mardi le rapport annuel sur la situation et les perspectives des finances publiques. Le Haut conseil des finances publiques (HCFP), présidé par Didier Migaud, a estimé la semaine dernière que «sans être hors d'atteinte, la prévision de croissance du gouvernement pour 2014», soit 1%, «paraît désormais élevée.»

La Cour des comptes estime aussi que l'objectif d'économies pour l'an prochain est très ambitieux. Sur les 50 milliards d'euros d'économies prévues par le gouvernement entre 2015 et 2017, 30 milliards sont peu documentées et une partie est incertaine car relevant d'institutions qui ne sont pas contrôlées par l'Etat comme les collectivités territoriales ou l'assurance chômage.

A lire aussi