La flambée des prix immobiliers se poursuit en Grande-Bretagne

le 05/06/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le gonflement de la bulle immobilière au Royaume-Unis s’accentue et pourrait fragiliser la reprise économique du pays. Selon les chiffres de Halifax, à la fin avril, les prix de l'immobilier ont augmenté de 11% sur un an dans l'ensemble du pays (+20% pour Londres) soit la hausse la plus élevée de ces quatre dernières années. Pour tenter de contenir cette envolée, la Banque d’Angleterre a appelé à ce que des mesures soient prises pour "garantir le retour à un marché de l'immobilier équilibré". Elle devrait agir ce mois-ci en durcissant des critères d'attribution du programme gouvernemental d'aide à l'achat "Help to Buy". Mis en place en avril 2013 en Angleterre, il permet aux acheteurs de ne débourser que 5% de la valeur d'achat du bien (d'un prix maximum de 600.000 livres) qu'ils souhaitent acquérir.

A lire aussi