La bad bank britannique a remboursé 6,2 milliards de livres à l'Etat

le 03/06/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La "bad bank" britannique, qui héberge les créances de deux établissements renfloués par les pouvoirs publics, a annoncé avoir remboursé 6,2 milliards de livres (7,6 milliards d'euros) à l'Etat sur une période de 15 mois clos fin mars. UK Asset Resolution a précisé qu'elle avait jusqu'à présent remboursé 10,4 milliards de livres à l'Etat. Elle devait 48,7 milliards de livres lors de sa création en octobre 2010. UKAR s'emploie à liquider les créances de Northern Rock et de Bradford & Bingley.

A lire aussi