Axa profite de l'engouement pour la dette subordonnée

le 20/05/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L'assureur a réuni un carnet d'ordres de plus de 7 milliards d'euros pour son émission réalisée avant la date de passage en critères Solvabilité 2

Axa s'est porté avec succès sur le marché primaire de la dette tier 2. L’assureur français a émis la semaine dernière un montant d’un milliard de dette subordonnée perpétuelle, notée BBB par Fitch. Malgré les près de 7 milliards d’euros de dette subordonnée financière émis la semaine dernière, Axa a réuni un carnet d’ordres de plus de 7 milliards auprès d'environ 500 investisseurs institutionnels, ce qui lui a permis de réduire de 20 pb le spread final de son émission à 225 pb au-dessus du taux midswap. Les gérants d'actifs se sont taillés la part du lion, avec 70% du montant alloué.

Jusqu’à présent, Allianz était le seul assureur à avoir émis un titre «tier 2» de maturité perpétuelle. La souche possède un taux de 3,875% et peut être remboursée de manière anticipé («callable») à une première date de «call» fixée au 8 octobre 2025, soit 11 ans et 5 mois après la date d’émission. Elle comporte en outre une clause de renchérissement du coupon (step-up) de 100 pb à partir de la date de call, et possède également une clause de différé des coupons.

«Axa a jugé la fenêtre de tir intéressante, à un moment où le niveau des spreads sur le secteur a baissé et avant la cut-off date», c’est-à-dire la date à partir de laquelle il ne sera plus possible d’émettre, selon le schéma réglementaire, que de la dette subordonnée éligible aux critères Solvabilité 2, estime Natixis. L’émission intervient quinze jours après la communication de l’Eiopa contenant les critères d’éligibilité aux fonds tier 1, tier 2 et tier 3 qui doivent être votés d’ici août. Axa a précisé que l'émission a été structurée pour être éligible à Solvabilité 2 et à 50% en Solvabilité 1.

Cette émission, orchestrée par BNP Paribas, BoA, Citigroup, ING, la Société Générale et UniCredit «permettra de rallonger le profil de la dette financière du groupe. En outre, elle souligne davantage la flexibilité financière d’Axa, en allégeant de manière importante la pression sur ses refinancements en 2014 et 2015», estime Fitch.

Groupama serait également sur le point d’émettre de la dette subordonnée perpétuelle avec une première date de «call» fixée en 2024, en échange des deux souches perpétuelles 2015 et 2017, selon Bloomberg. Le niveau des CDS à 5 ans sur la dette subordonnée d'Axa s'est écarté de 7 pb la semaine dernière, contre 4 pb en moyenne pour les assureurs européens. Les CDS subordonnés des banques surperforment toujours ceux des assureurs de 21 pb depuis le début de l’année.

Emissions sur les crédits
ZOOM
Emissions sur les crédits

A lire aussi