Allianz défend en AG sa gestion du dossier Pimco

le 07/05/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Photo : Bloomberg

Devant l'assemblée générale réunie à Munich, le président du directoire d'Allianz, Michael Diekmann a été chahuté sur sa supervision de sa filiale de gestion Pimco, qui a connu début 2014 le départ de son directeur général, Mohamed El-Erian, en froid avec le cofondateur Bill Gross. «Qu'allez vous faire pour qu'enfin Pimco ne fasse plus les gros titres pour de mauvaises raisons ? Allez vous vous impliquer davantage à Newport Beach ?», l'a interrogé Ingo Speich, gérant d'Union Investment, l'un des dix premiers actionnaires d'Allianz. en référence au siège de Pimco en Californie.

Trois actionnaires importants d'Allianz ont par ailleurs déclaré à Reuters souhaiter voir le groupe allemand remettre en question la nouvelle équipe de direction de six membres chez Pimco et détailler une stratégie à long terme permettant de diversifier la filiale au-delà de l'obligataire, entre autres. «Les responsabilités au sein de Pimco ont été redistribuées et clairement organisées», a assuré en AG Michael Diekmann.

A lire aussi