La Slovénie s'offre une crise politique

le 28/04/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Les rendements à 10 ans slovènes se tendaient de 20 points de base lundi matin, à 3,9%, en raison de la crise politique qui menace le pays. La Premier ministre Alenka Bratusek a perdu le contrôle de son parti de centre-gauche Positive Slovenia ce week-end au profit de Zoran Jankovic, le maire de Ljubljana, qui fait par ailleurs l'objet d'une enquête pour corruption. Les autres partis de la coalition au pouvoir refusant de coopérer avec ce dernier, des élections anticipées semblent probables avant l'été. Elles retarderaient d'autant les efforts de redressement de la Slovénie, qui a dû renflouer son secteur bancaire en échappant de peu à un programme d'aide européen.

A lire aussi