La Russie est dégradée au bord de la catégorie spéculative

le 25/04/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Standard & Poor's a abaissé la note de la dette du pays libellée en devises étrangères d’un cran, à BBB-, à la limite de la catégorie spéculative, et assortie d’une perspective négative. «La tension géopolitique entre la Russie et l’Ukraine pourrait provoquer de nouveaux retraits significatifs de capitaux, à la fois domestiques et non-résidents, et miner un peu plus des perspectives de croissance qui s’affaiblissent déjà», souligne l’agence de notation pour justifier sa décision.

A lire aussi