La prévision de croissance française pour 2015 est jugée à risque

le 23/04/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La prévision de croissance française pour 2015 est jugée à risque

Le Haut Conseil des finances publiques a rendu public, mercredi 23 avril 2014, son avis sur les prévisions macroéconomiques associées au projet de programme de stabilité pour les années 2014 à 2017. Pour l'année 2014, il considère que la prévision de croissance du gouvernement de 1,0% «est réaliste et que le scénario sur lequel elle repose n'est affecté d'aucun risque baissier majeur». Pour l'année 2015, le Haut Conseil estime que l'hypothèse d'une croissance de 1,7% «n'est pas hors d'atteinte, mais que le scénario macroéconomique du gouvernement repose sur la réalisation simultanée de plusieurs hypothèses favorables», qui suppose «à la fois un regain de confiance chez les ménages et un impact rapide sur l'emploi et les revenus des mesures d'offre récemment annoncées». «Les effets positifs de ces mesures pourraient ne pas se matérialiser aussi rapidement que l'anticipe le Gouvernement, et ne pas suffisamment atténuer les effets à court terme de l'ajustement budgétaire», ajoute l'avis.

La France a présenté mercredi sa nouvelle trajectoire des finances publiques sur la période 2014-2017. Pour cette année, le gouvernement a relevé à 3,8% du PIB sa prévision de déficit, contre 3,6% attendus initialement. Pour 2015, le programme de stabilité prévoit un déficit à 3,0%, juste dans les clous du pacte de stabilité, là aussi en hausse de 0,2 point. A l'horizon 2017, le déficit public serait ramené à 1,3% du PIB et le ratio de dépenses publiques à 53,5% contre 57,1% fin 2013.

A lire aussi