La Grèce peut prétendre à un allègement de sa dette

le 23/04/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

La Grèce pourrait obtenir avant la fin de l'année un nouvel allègement du fardeau de sa dette, l'Union européenne ayant confirmé mercredi qu'elle avait dégagé en 2013 un excédent budgétaire primaire de 1,5 milliard d'euros, soit 0,8% du PIB, avec un an d'avance sur l'objectif. Les discussions sur un éventuel allégement du poids de la dette débuteront au second semestre, a précisé Simon O'Connor, porte-parole de la Commission européenne. Les autres pays de la zone euro détiennent aujourd'hui plus de 80% des 319 milliards d'euros de la dette grecque. Cet allégement pourrait passer par un report des échéances des prêts accordés à Athènes, jusqu'à 50 ans pour certains, et par une réduction simultanée de leur taux d'intérêt.

A lire aussi