Londres sanctionne un trader qui voulait manipuler la Banque d'Angleterre

le 20/03/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

C'est une premieère outre-Manche: le gendarme des marchés britannique, la FCA, a sanctionné jeudi un ex-trader de Credit Suisse qui a tenté de manipuler le marché des emprunts d'Etat dans le cadre du programme d'assouplissement quantitatif de la Banque d'Angleterre. Mark Stevenson, trader obligataire avec plus de 30 ans d'expérience, avait acheté massivement (92% du volume quotidien) une souche de Gilts à 2017 le 10 octobre 2011, sachant que la BoE rachèterait cette ligne parmi d'autres dans le cadre de son QE. Alertée par ces mouvements inhabituels, la banque centrale avait renoncé dans l'après-midi à inclure cette souche dans son programme. S'il était parvenu à ses fins, le trader aurait représenté 70% des 1,7 milliard de livres de Gilts apportés ce jour-là à la BoE. Il a écopé d'une amende de 662.700 livres et a été radié à vie du secteur. Credit Suisse, qui s'est félicité de cette condamnation, n'est pas mis en cause.

A lire aussi