Eurazeo prend pied au capital du groupe espagnol de prêt-à-porter Desigual

le 19/03/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La société d’investissement souscrit une augmentation de capital de 285 millions d’euros pour s’octroyer 10% de l’enseigne

Eurazeo, qui publie aujourd’hui même ses résultats annuels 2013, a dévoilé hier un investissement auprès du spécialiste espagnol du prêt-à-porter Desigual. La société d’investissement indique avoir conclu un accord avec le fondateur du groupe, Thomas Meyer, jusqu’ici unique actionnaire. L’accord permet à Eurazeo de souscrire une augmentation de capital de 285 millions d’euros lui octroyant 10% du capital afin d’«accompagner la croissance de la marque».

Eurazeo se targue d’un «véritable partenariat entre les parties», mettant en avant «des droits de gouvernance et de protection de l’investissement» à son bénéfice.

Eurazeo souligne que le chiffre d’affaires de Desigual a été multiplié par dix depuis 2007 pour atteindre 828 millions d’euros l’an dernier (+18% par rapport à 2012). Le distributeur de vêtements et accessoires créé en 1984 vise un milliard d’euros de ventes cette année, et un doublement du chiffre d’affaires d’ici quatre ans. Et la marge d’Ebitda a atteint 29% en 2013, signe d’une «profitabilité robuste». La transaction dévoilée hier soir valorise ainsi Desigual un peu plus de 11 fois son excédent brut d’exploitation.

Le nouvel actionnaire entend bien soutenir une stratégie passant par une internationalisation grandissante des ventes, en Europe mais aussi notamment aux Etats-Unis, en Amérique latine et au Japon. Directeur général d’Eurazeo, Virginie Morgon a en effet indiqué que «les marques mondiales sont pour nous un secteur clé d’investissement». La société avait assuré l’an dernier souhaiter se renforcer dans le prêt-à-porter et le luxe. Le directeur général de Desigual, Manel Jadraque, ne doute pas de son côté de voir au fil du temps dans la société d’investissement française «un partenaire ambitieux et constructif» qui «partage totalement notre vision». Déjà, Eurazeo souligne que l’augmentation de capital servira notamment à la construction d’un nouveau centre logistique.

Dans le cadre d’un entretien accordé à Reuters, Virginie Morgon a indiqué qu’Eurazeo ne prévoyait pas «a priori» d'augmenter sa participation dans Desigual. «Mais on ne s’interdit rien», a-t-elle ajouté. Quant à une introduction en Bourse du groupe espagnol, le scénario fait partie des options possibles selon la dirigeante. Elle n'a pas en parallèle souhaité faire état de la position d’Eurazeo sur le dossier de la société Diana, que le fonds Ardian souhaite céder.

A lire aussi